Devis

Conseils d'utilisation et de gestion de vos pneus, avec PNEU DIRECT Martinique et Guyane


Nous exigeons de nos pneus la meilleure adhérence possible en toutes occasions: accélérations, virages, freinage...
Voici sept questions (et leurs réponses) qui sont le plus souvent posées au sujet des pneus.
  • 1. À quelle pression dois-je gonfler mes pneus ?

  • 2. En quoi un pneu sous-gonflé affecte-t-il ma sécurité ?

  • 3. Quand dois-je vérifier la pression d’air ?

  • 4. Est-il vrai que les pneus ont une date de péremption ?

  • 5. Pourquoi roder mes pneus neufs ?

  • 6. Faut-il poser mes meilleurs pneus à l’avant ou à l’arrière ?

  • 7. Quelle marque de pneu est la meilleure ?

1. À quelle pression dois-je gonfler mes pneus ?


La pression correcte est celle recommandée par le constructeur du véhicule - Elle est souvent rappelée sur la plaque à l'intérieur de la porte conducteur

2. En quoi un pneu sous-gonflé affecte-t-il ma sécurité ?


Il est périlleux de rouler avec des pneus sous-gonflés ou sur-gonflés parce qu’il se produit :
• Une augmentation de la dérive ;
•Une plus grande probabilité d’aquaplanage à cause de l’élargissement de la surface de contact et de la fermeture de l’espacement entre les rainures. Pour illustrer le phénomène, à 90 km/h sous une pluie torrentielle, chaque pneu doit évacuer environ dix litres d’eau à la seconde;
•Un allongement de la distance de freinage;
•Une usure prématurée sur les côtés, par exemple, un pneu sous-gonflé de 8 PSI peut réduire sa longévité jusqu’à 15 000 km;
•Une plus grande résistance au roulement;
•Un risque de déchirure sur un pavé accidenté;
•Un danger d’éclatement sous l’effet de la chaleur.
La vitesse élevée sur une chaussée brulante augmente sérieusement le risque d’éclatement d’un pneu insuffisamment gonflé.
Au moment où vous lisez ces lignes pourriez-vous dire si vos pneus sont correctement gonflés? Allez vérifier. Une récente étude de Transports Canada est arrivée à la conclusion qu’un véhicule sur quatre circule avec un pneu sous-gonflé de 20%.

3. Quand dois-je vérifier la pression d’air ?


Il est recommandé de vérifier la quantité d’air des pneus, y compris la roue de secours :
•Au moins une fois par mois;
•Lorsque les pneus sont à froid, c’est-à-dire au moins trois heures après qu’ils aient roulé ou alors qu’ils n’aient pas roulé plus de 2 km à vitesse réduite;

4. Est-il vrai que les pneus ont une date de péremption ?


Quand le pneu est exposé aux rayons du soleil, les processus physiques et chimiques provoqués par l’ozone et l’oxygène le cuisent. Ainsi, ses composés de caoutchouc durcissent et se désagrègent avec le temps. C’est pourquoi un pneu de 10 ans et plus est trop vieux pour demeurer sécuritaire, même s’il parait en bonne condition.
L’âge des pneus
Pour connaitre l’âge des pneus, on regarde les quatre derniers chiffres du code DOT (Department of Transportation) inscrits sur leur flanc : on y découvre la semaine et l’année de fabrication. Par exemple, le code DOT H48 LJDC 0115 nous indique que le pneu a été fabriqué la 1re semaine de l’année 2015.

5. Pourquoi roder mes pneus neufs ?


Parce que les pneus neufs adhèrent moins à la chaussée, ils doivent être rodés. Mais pourquoi adhèrent-­ils moins ? Pour deux raisons : pendant leur fabrication, ils ont été lubrifiés pour faciliter leur démoulage, et des particules de gomme sont incrustées à la surface de leur bande de roulement. Ce phénomène est plus présent sur les pneus directionnels dont les rainures sont dessinées pour mieux chasser l’eau. On a d’ailleurs démontré qu’à une vitesse de 100 km/h sur une chaussée sèche, un véhicule chaussé de pneus neufs allonge sa distance de freinage de 9 %.
Afin de réduire le risque, il faut adopter une conduite souple pendant quelques centaines de kilomètres pour dégommer vos pneus.

6. Faut-il poser mes meilleurs pneus à l’avant ou à l’arrière ?


S’il y a une différence marquée d’usure entre les quatre pneus, les manufacturiers et les experts préconisent de monter les meilleurs à l’arrière.
Et ce, qu’il s’agisse d’une traction, d’une propulsion ou d’une traction intégrale.
Pourquoi ? parce que les roues non dirigeables ne peuvent diriger le véhicule. L’astuce est donc d’améliorer leur adhérence, donnant ainsi un coup de pouce au conducteur.

7. Quelle marque de pneu est la meilleure ?

Quand vient le temps d’acheter des pneus, rien ne sert de payer moins cher en sacrifiant la qualité, car la prévention n’a pas de prix. Sur une période de quatre ans, la différence est minime entre les marques bas de gamme et celles que recommandent les revues spécialisées et les sites Internet de protection du consommateur. Les résultats d’essais comparatifs sur piste et sur route y sont compilés par des évaluateurs professionnels non­ engagés et ce :
•dans des situations d’accélération;
•de freinage;
•d’adhérence globale;
•pneus d’été, quatre saisons, à neige et à glace;
•en ligne droite et en virage;
•sur des chaussées sèches, mouillées, glacées et enneigées.

*Extrait de l'article de Denis CORRIVEAU –auteur et formateur en Sécurité Routière- https://travailetsante.net/articles/7-questions-sur-la-gestion-de-vos-pneus/